Asafumi
Le forum vient d'être rénové !

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un trouble-fête [PV: Isaiah Andreïev]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ELEVE

avatar
My name is
♦ Messages : 7
♦ Date d'inscription : 29/12/2014
♦ Localisation : Au pied d'un arbre.
♦ Humeur : Neutre
♦ Age : 18
♦ Fiche de présentation : Élève


Votre sac o/
Actions Magiques:
15/15  (15/15)
Phrase du jour::
Vos possessions:: (objets achetés en boutique)

MessageSujet: Un trouble-fête [PV: Isaiah Andreïev]   Sam 10 Jan - 23:46

Encore, oui, encore une journée longue et sans intérêt se déroulait. C’est assez fatiguant de devoir refaire les mêmes choses chaque jour alors que l’on pourrait tout simplement s’en aller en laissant tout derrière nous. Mais bon, maintenant, je suis coincée dans un lycée où la routine semble avoir élu domicile.

Cela faisait à peine de jours que je venais d’arrivée et pourtant mon cerveau semblait déjà à deux doigts de craquer rien qu’à l’idée de rester ici. J’étais tellement bien chez moi à dormir en oubliant totalement ce que signifiait le mot « école ». Ce mot….j’aurais tellement aimé l’oublier, mais il a fallut que ça me retombe dessus et que je me retrouve dans une espèce de prison pour enfant. Je ne vois vraiment pas, comment on peut étudier dans des conditions pareilles. Et le faite, que ma liberté de mouvement me soit arraché ne m’arrangeait pas vraiment. Heureusement, on avait quartier libre le week end sinon, je pense, que je serais partit en dépression totale.

Aujourd’hui, on est samedi. Le ciel est dégagé et aucun n’avis de pluie n’a été déclaré la veille. Il est vrai que cela fait à peine deux jours que je suis là, pourtant j’ai déjà trouvé mon endroit à moi, où je pourrais me cacher et m’évader un  peu. Un parc assez grand avec quelques arbres qui trônaient au milieu. En voyant, cet endroit, je me suis sentit tout de suite à l’aise, et me suis assise au pied d’un arbre pour trouver un peu de fraîcheur. J’ai vaguement soupiré avant de sortir mes feuilles de partitions de ma sacoche. Mon crayon à la main je parcourais les notes gribouillées sur le papier en fredonnant l’air. Je me suis arrêté un moment en scrutant autour de moi, pour vérifier que personne ne ce trouvait à proximité et me suis remis à fredonner l’air un peu plus fort.  Je chante, je note, je chante, je note, je rechante et je note une nouvelle fois, en voilant une de routine dans laquelle je ne cesserais jamais d’exister.

Au fur et à mesure, que je chantais, la feuille était devenu noir d’encre et je dû rapidement en prendre une nouvelle. Après avoir écrit cette mélodie, je pris une chanson que j’avais écrite auparavant et me mis à chanter. Au départ, ma voix ce faisait faible, de peur que quelque chose ne ce passe puis le volume augmenta et je sentis ma gorge vibrer en laissant sortir les sons et mes émotions. J’étais bien, j’étais moi-même mais je dû m’arrêter en voyant que les fleurs en face de moi venaient d’être détruite avec violence.

Je soupire, encore. Puis repose calmement mes partitions ainsi que la chanson et tente de ravaler mes émotions. Mes mains tremblent un peu, et je m’allonge doucement dans l’herbe et oublie ce qu’il vient de ce passer. Pauvres fleurs, elles n’avaient rien demandés. En pensant me perdre dans mes pensées, je suis rapidement tirée vers la réalité, lorsqu'un bruit de branche résonne non loin de moi. J’ouvre les yeux et me redresse subitement en cherchant des yeux la provenance de ce bruit.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

STAFF

avatar
My name is
♦ Messages : 198
♦ Date d'inscription : 27/12/2014
♦ Localisation : Dans l'aile ouest de l'Académie !
♦ Humeur : Fatiguééééééééé~
♦ Age : 20
♦ Fiche de présentation : http://asafumi-academy.frbb.net/t35-andreiev-isaiah


Votre sac o/
Actions Magiques:
15/15  (15/15)
Phrase du jour:: I'm READY ! :D
Vos possessions:: Amulette détectrice de fantôme

MessageSujet: Re: Un trouble-fête [PV: Isaiah Andreïev]   Mer 14 Jan - 19:41

Le grand trou.




Le silence était d'une beauté rare, tel une merveille que nos yeux ne pouvaient contempler, que nos oreilles ne pouvaient écouter. Chaque petit bruitage indésirable faisait barrière d'obstacle à la tranquillité, les battements de cœur, les chants, aussi bien des oiseaux que des humains, les respirations bruyantes. Un nombre incalculable de sons envahissant et inaudibles pénétraient en mon esprit, des chuchotements au goût amer et pourtant délicieux, invisible de mes yeux et pourtant bien flagrants.

Posé sur la branche d'un arbre qui me recouvrait de ses feuilles, tel un tombeau émeraude destiné à me protéger, je me reposais. Le murmure du vent traversait chacune des brindilles, du plus petit bourgeon au grand tronc. Je profitais de calme à la fois instable et équilibré pour réfléchir et méditer. Depuis mon arrivée, bon nombre de choses se sont passées, du détail le plus futile au grands événements, ma vie avait été beaucoup plus remplie qu'avant. Des hauts, et des bas. Cela ne faisait qu'un mois, un seul petit mois avec un bon nombre de bouleversement auxiliaires à mon amusement. Le plus fou dans cette histoire était les personnages.

Tous plus ou moins excentriques, j'avais été accueilli dans cette chambre qui m'était destinée : La chambre de Yïlena. Aux couleurs des feuillages de jade, celle-ci avait rendu mon séjour ici plutôt agréable... Ses hôtes étaient -pour la plupart- sympathiques, demeurant toutefois aux psychologies pour le moins  abracadabrantes. J'avais parfaitement retenu les autres chambres et leur noms : Les Délius, désagréables et méprisable. J'avais fait la rencontre de cette fille Délius peu attachante et odieuse, simplement séduisante en apparence. Elles étaient toutes des gorgones, vêtues d'un bonnet sur la tête cachant les serpents venimeux qui animaient leur rancœur ! J'avoue que je n'appréciais pas beaucoup des descendants de Délius.

Ensuite, il y avait les descendants de Wondèl. Recherchant le pouvoir avec conviction, rebelles dans l'âme, désobéissant aux convenances et semant l'anarchie, ils avaient l'air plutôt incommode.
Pour finir, il restait les descendants d'Urthegard ; habiles et ingénieux, curieux et astucieux, ils avaient tout pour plaire. Ceux qui recherchaient avec avidité la connaissance pour semer l'ignorance étaient odieux et orgueilleux, voire même acrimonieux !  Mais ceux qui voulaient comprendre et résoudre le mystère de la fontaine de jouvence pour aider les autres étaient assez aimable.

C'était donc tout ce genre d'individus, qui, avaient été choisi pour intégrer l'Académie. Je me demandais toujours pourquoi j'avais été choisi, car j'avais entendu dire que certaines personnes développaient des pouvoirs, soit Exceptionnel soit surprenant mais ne recevaient jamais « l'appel » de la lettre. Alors, intérieurement mon orgueil se réjouissait mais ma curiosité ne cessait d'être ébranlée.

Je secouais violemment la tête, me voilà encore perdu dans le flot sinueux de mes pensées. C'était vraiment difficile d'en sortir, mais là ce qui m'avait tiré de ces abysses infinies et impénétrables n'était autre que ces rayons de lumières exquis qui étaient les seuls à braver la protection qu'offrait mon tombeau merveilleux. Les couleurs olives parsemées un peu partout étaient joliment contrastées par d'autres feuilles verdâtres un peu plus sombre, avec des éclats d'une lumineuse lumière chaleureuse et réconfortante.
J'étais ici depuis quelques heures maintenant, personne ne pouvait me voir et je ne pouvait voir personne.

La chose qui m'embêtait le plus, c'était d'avoir un mauvais pressentiment. Il y avait quelque chose assez bizarre, un calme trop silencieux pour être honnête tramant quelque chose dans l'audibilité de ces sombres sons imperceptibles et malveillant, guettant le moindre instant pour découvrir une faille et s'y introduire sans prévenir qui que ce soit.

Je m'étirais longuement puis, en poussant un bâillement je couvrais ma bouche de mes mains délicates. Je déplaçais la bulle de branchage et de feuille qui m'entourait pour passer, de toute manières ils reprendraient forcément leur place : c'est toujours ainsi, la nature est plus puissante que n'importe quel Homme ou Exceptionnel. Lorsque je tombais à côté du tronc de l'arbre, me rattrapant de justesse sur mes pieds, esquissant un mouvement classe pour me relever. Il n'y avait pas grand monde pour me voir, uniquement une fille. Je tournais ma tête et la scrutait longuement : Rousse aux cheveux, pâle, air légèrement malade. Quoi ? je ne savais pas quoi penser de celle-ci.  
Elle n'avait pas l'air méchante, mais pas non plus agréable. Je la placerai dans la catégorie des filles timides qui rougissaient à chaque fois qu'on leur parlait, et qui pleurait à la moindre méchanceté ! Un peu comme Heidi. Elle s'exerçait à chanter ? Je n'eus pas le temps de spéculer sur la question car j'entendis alors un bruit, ou plutôt une chorale de hurlement stridents, ainsi qu'un ouragan d'individu qui couraient vers nous. Des civils, mais tous des Exceptionnels. Que se passait-il ?

Instinctivement, je pris tout de suite la fille adossée à l'arbre par le poignet, en lui ordonnant de se dépêcher car il se passait quelque chose. Sans son consentement quelconque, je l’entraînais dans une course folle en contresens par rapport aux gens qui fuyaient. Lorsque nous arrivions sur les lieux du drames, je fus surpris de découvrir qu'il s'agissait d'une créature, mélange d'un chat et d'un  ours géant, à la peau écailleuse. Beaucoup des membres de la garde étaient rassemblé autour de lui et tentaient de maîtriser... Pourquoi n'utilisaient-ils pas leur magie ? J'eus du mal à comprendre, en temps normal, la garde s'en serait occupée en quelques secondes mais là...
L'ours-chat géant balaie les gardes en un seul coup de patte, sous mes yeux ébahi.

Que se passe t-il !? C'est à notre tour de nous en occuper !? Évidemment, mais je suis tétanisé, je ne bouge pas, la réflexion a pris le dessus sur mon instinct.






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ELEVE

avatar
My name is
♦ Messages : 7
♦ Date d'inscription : 29/12/2014
♦ Localisation : Au pied d'un arbre.
♦ Humeur : Neutre
♦ Age : 18
♦ Fiche de présentation : Élève


Votre sac o/
Actions Magiques:
15/15  (15/15)
Phrase du jour::
Vos possessions:: (objets achetés en boutique)

MessageSujet: Re: Un trouble-fête [PV: Isaiah Andreïev]   Ven 30 Jan - 21:19

*Non, encore. Oui, c’était encore une fois arrivé. Sans rien prévenir, c’était revenu. Une impression de déjà vu me frappa de plein fouet et me laissa sombrer dans des souvenirs que je préférais oublier, voir même effacer tellement c’était énervant de revivre ça. Qu’on m’arrache la liberté de pensée.  Ma mémoire sélectionne certaines images et les fait défiler pour savoir laquelle me rappelle, ce que je vis en ce moment. Rien, elle ne trouve rien de similaire à mon passé. Déçue, j’étais déçu de ne pas trouver. Je pose donc enfin mes pensées sur le physique de la personne, peut être, est ce ça qui me perturbe.

Cheveux noirs, c’est une couleur classique, la coupe est normal même si il y a une touche d’originalité avec la mèche plus longue que les autres. Rien de transcendant. Les yeux, je ne le ai vu que très rapidement, je ne me suis pas vraiment attardé tout à l’heure, j’étais trop occupé à penser. Bref, revenons sur mon décorticage, la couleur des yeux est, il me semble, normal. Son style n’a rien de particulier non plus. Non, je ne vois pas ce qui me dérange. Je soupire, tant pis, je laisse tomber.

Enfin, je décide de m’attarder sur ce qu’il ce passe alors que cela fait au moins 1 minute que ce garçon, m’a attrapé et m’a entrainer avec lui sans que je lui ai demandé quelque chose. Je finis doucement par comprendre que je suis en contact physique avec lui. Panique, je déteste ça. Je fronce les sourcils pour me donner un air énervé. Lâche moi, me répétais-je dans ma tête. Nouveau soupire de ma part avant que mon attention ne s’arrête sur cette créature.

Je me demandais aussi, pourquoi tout le monde s’en allais en sens inverse. Je comprends, rien sur cette chose n’incite à rester avec elle. Quelle belle erreur de la nature, en voila une de créature qui n’aurait jamais dû  voir le jour. Je soupire, encore, je ne peux faire que ça de toute façon. C’est à la garde de s’en charger pas à moi, je tiens à ma voix.  Je me libère assez rapidement de l’emprise du garçon afin de pouvoir m’en éloigner de quelques pas. *

- Débrouille-toi tout seul.

*Je lui tourne le dos en rangeant mes mains dans mes poches.  Je lance un dernier regard à la créature enragé puis avance dans le sens de la foule. Suis-je lâche ? Non, juste que je ne vois pas l’intérêt de protéger les autres. Chacun ses problèmes et ses peines, que tout le monde reste à sa place et la vie sera plus belle sans trouble fête.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


My name is
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un trouble-fête [PV: Isaiah Andreïev]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un trouble-fête [PV: Isaiah Andreïev]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trouble Witches Ep1 Daughters of Amalgam (Type-X)
» Froissart -14.I.1454 - C- Trouble à l'Ordre Public (CA)
» [Résolu] Trouble bipolaire chez FFG
» cherche deep duck trouble starring donald duck sur MS
» Donkey Kong Country 3 : Dixie Kong's Double Trouble !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asafumi :: L'Académie :: Sous-sols de l'Académie :: Ancienne Académie :: RPs-