Asafumi
Le forum vient d'être rénové !

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il etait une fois ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ELEVE

avatar
My name is
♦ Messages : 13
♦ Date d'inscription : 04/01/2015
♦ Age : 22


Votre sac o/
Actions Magiques:
15/15  (15/15)
Phrase du jour::
Vos possessions:: (objets achetés en boutique)

MessageSujet: Il etait une fois ?   Dim 4 Jan - 20:44

Il était une fois.
N'est ce pas ce qu'on dit au début de chaque histoire ?
Et pourtant c'est tellement réel.

*

J'avais reçu cette lettre il y a un long moment. Au début des vacances d'été si je me souviens bien.
Grand-mère était assise dans le séjour et pliait des origamis comme à son habitude.
Je venais de revenir du premier cours d'été. J'avais passé une longue journée dans la chaleur de la classe. La fraîcheur de la maison me faisait du bien. Je m'étais assise à côté de Grand-mère et j'avais commencé a l'aider.
"- C'est arrivé aujourd'hui." c'est-elle contentée de dire en la posant devant moi. L'enveloppe bleue était mal refermée. Je sais bien que Grand-mère lit tout le courrier que je revois pour être sur que ça ne proviens pas de Père.
J'ai donc réouvert l'enveloppe délicatement, et sorti le papier à l'intérieur avec la plus grande précaution. Comme si ma vie dépendait de cette lettre, sans savoir qu'elle influencerais tellement mon avenir.
J'ai lu attentivement le contenu de la lettre.
"Vous viendrez parmi nous, car vous êtes désormais une menace pour l'humanité."
Quelle blague. Si ils pensent vraiment que ça donne envie d'y aller.
"- Grand-Mère, vous av-
- Tu veux y aller ?" A-t-elle demander en me coupant. C'était si soudain. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle me le demande comme ça. Je n'ai pas répondu. Je ne s'avais pas quoi répondre ne fait. Ma tête était vide. Le seul bruit que j'entendais c'était les battement de mon cœur dans mes tympans.
Nous sommes restés comme ça un moment. Grand-mère pliait toujours ses origamis, le bruit du papier résonnait dans le séjour entrecoupé des bruits que faisait les grillons dehors. Je regardait mes genoux. Je pensais. Je ne sais plus trop à quoi.
Grand mère a brisé le silence en me disant :
"- Si tu y vas; tu ne reviendras plus Enomoto."
Ses mots avaient eu l'effet d'un bombe. J'ai ramené mes genoux sur ma poitrine et posé mon visage dans mes bras. Mon uniforme sentait le goudron chaud. C'était désagréable. Mais en même temps ça me rappelait cette journée que je venais de passer avec Haruka.
"- Grand-mère, ça veux dire que je ne vous reverrais plus ?
- Oui."
Donc. Je ne reverrais plus Haruka non plus.
J'ai soupiré. Grand-mère a posé sa main sur ma tête et a caressé doucement mes cheveux. Sa main était douce je crois.


Quand j'ai ouvert les yeux, le soleil se couchait. Hum. Je me suis encore endormie. Les derniers rayons de soleils se reflétaient dans mes cheveux. C'était un peu aveuglant. Alors j'ai refermé les yeux.
Je pensais.
Pourquoi avais-je reçu cette lettre maintenant ? Est ce que je devrais en parler à Haruka ? Hum. Non. De toute façon, il me dirait d'y aller.
Ah. C'est vrai que dans d'autres pays la rentrée c'est en septembre. Voilà. Une question de moins.
Je n'ai pas reparlé de la lettre à Grand-mère. Du moins, pas avant la fin août.

*

"- Grand-mère, vous voudriez que j'y aille ?
- Où donc Enomoto ?
- Dans cette école.
- Ah. C'est vrai qu'il va falloir y réfléchir sérieusement.
Il y eu un silence. Pas un silence pesant. Plutôt un silence gêné. Comme si personne n'osait l'interrompre.
- Je pense, que c'est bien pour toi. Un jour tu ne sauras plus juste te contenter de cacher ce pouvoir. Même si ils se réveillent un peu tard je trouve. Tu as 19 ans tout de même."
Je lui souris. C'est vrai. Déjà 19 ans que j'existe.
"- Mais. Je n'ai pas envie de ne plus jamais vous revoir Grand-mère.
- Moi non plus Enomoto. Moi non plus."
Mes yeux s'embuait, mais je ne voulais pas pleurer. Pas après toutes ces années où Grand-mère a pris soin de moi. Alors je me suis contenter de sourire.

*

Quand je suis rentrée du dernier cours de cet été, Grand-mère m'attendait dans l'entrée, avec cette enveloppe bleue dans les mains. Elle me regardait tendrement je crois. Comme quand je venais m'excuser après une bêtise. Ça me donnait envie de pleurer. J'ai posé mon sac sur le sol. J'ai retiré mes chaussures et les ai posés dans l'entrée. Puis j'ai couru prendre ma Grand-mère dans mes bras.
"- Vous allez me manquer.
- Tu vas me manquer aussi Enomoto.
- Je ne pars pas pour toujours. Je trouverais un moyen.
- Concentre toi surtout sur tes études." A-t-elle répondu avec un ton de reproche. Et puis elle a sourit. Comme d'habitude. Comme si il ne se passait rien.
"- Tu l'as dit à ton ami ?
- Oui. Je lui ai dit que je partait a l'étranger."
Elle m'a tendu l'enveloppe et m'a sourit.

"- J'y vais.
- Fait attention à toi."


J'étais devant la porte de la maison. C'était le dernier jour des vacances d'été. Sous le soleil rafraichissant du soir, je tenais ma lettre à deux main en fermant les yeux. Je pense à Haruka je crois.

"- J'accepte de rejoindre Asafumi."


Quand j'ai réouvert les yeux, j'étais devant un immense portail. On aurait dit que j'avais été transportée dans un conte pour enfant. Je pleurais. Je ne pouvais pas m'arrêter de pleurer. Comme si toutes les larmes que j'avais retenues pendant toutes ces années venaient couler sur mes joues les une après les autres. Je me suis accroupie et j'ai caché mon visage dans mes bras. Mon uniforme sentais toujours cette odeur de goudron chaud qu'il y avait dans la salle de classe. C'était désagréable. Mais. Ça.. Ça me faisait penser à..


Je crois que ce sont des bruits de pas qui m'ont réveillé Ah. Je me suis encore endormie. Il faisait presque nuit. Combien de temps j'étais restée la ?
Je me suis relevée lentement, en frottant mon visage avec mes manches. J'ai longtemps regardé autour de moi. Attentivement. Et puis j'ai regardé ce portail grand ouvert devant moi. Je suis restée là à le regarder. Peut-être parce que passer ce portail voulais dire ne plus jamais revoir Grand-mère. Ne plus jamais revoir Haruka.
Après tout. Même si je regrettais, je ne pouvais pas faire demi-tour.
Je me suis avancé vers le portail. Lentement. Et puis. Je l'ai franchi.
Ah. Alors c'est ça qu'on ressent quand on ne sais pas si on reverra un jour la personne à laquelle on tient le plus au monde. Je comprend pourquoi Mère a préféré arrêter de vivre. C'est un triste sentiment.




[HRPG : Aaaaaaaaaahhh. Pourquoi mes perso paraissent toujours aussi dépressifs dkskqk. Quoi qu'il en soit désolée pour la longeeeeeuuuur. Je pensait pas que ça serait si long omg. Je crois que Ene m'inspire. /meurs/ si vous lisez jusqu'au bout (ou du moins en avez le courage ; w ; )/) dite moi ce que vous en pensez par mp ou dans la chat box ;^; voilà voilà.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Il etait une fois ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» IL ETAIT UNE FOIS L'ESPACE (Popy) 1981
» il etait une fois une coquine...
» Il etait une fois un fantome pandore...
» [News] IL ETAIT UNE FOIS L'HOMME Maestro (???) 2008
» Il était une fois Reims

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asafumi :: L'Académie :: Sous-sols de l'Académie :: Ancienne Académie :: RPs :: RP d'arrivée-