Asafumi
Le forum vient d'être rénové !

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entrée par hasard... [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
My name is
Invité



MessageSujet: Entrée par hasard... [Solo]   Jeu 1 Jan - 18:08




Mon entrée à l'académie !

Rencontre avec Snessius Rhaan



La première fois que je suis arrivé à l’académie hein ? C’était par un froid glacial, je n’avais pas de chaussures et j’étais en tee-shirt. Je n’avais que seize ans. En fait, je venais tout droit de Russie et je m’étais téléporté sans le vouloir devant les grilles de cette académie, immense.
Si je me souviens bien, j’avais perdu un litre de sang… peut-être deux ! J’avais une horrible pneumonie et une angine, mariée à une otite. Je n’avais rien mangé depuis deux jours et la forte odeur qui émanait de cette espèce de château n’était pas pour me déplaire.

Je me suis longuement demandé comment j’étais arrivé ici. C’était un peu comme par magie. L’instant d’avant, une voiture filait droit vers moi : une voiture de la mafia russe. Je courais pour leur échapper mais un autre véhicule, sorti de nulle part arriva pour m’encercler. J’étais en mauvaise posture. Je posais une main sur mon sabre, prêt à me battre et lorsque je clignais des yeux, je me retrouvais devant cette immense académie à l’aspect d’un château tout droit sorti d’un conte de fée.

Je suis donc entré, tout en tremblant de froid et claquant des dents. Pour me réchauffer, je ne trouvais pas d’autres moyens que de me frotter énergiquement les bras. En entrant, je me suis dit qu’il n’y avait personne, pourtant, pour me fondre dans la masse de ce… lieu, je devais voler des vêtements !
C’est donc dans les buissons d’une grande allée -ou de ce qui semblait être un jardin aux nombreuses fontaines étranges, donnant un nectar rouge, vert, bleu ou jaune- que je trouvais lieu de refuge. J’aurai pu tout simplement passer par les grandes portes, mais quel voleur passe par le bâtiment principal ?

Là, quelque chose sur un banc attira mon attention. Il y avait une jeune fille brune, portant un long manteau au-dessus d’une jupe, des caches-oreilles blancs, des bottines et des gants. Ce ne fut pas sa beauté qui attira mon attention, mais ce qu’elle tenait dans ses mains. Face à elle, se trouvait un jeune homme de ma carrure, grand, imposant et surtout, il avait un si beau manteau qui me faisait envie.
Je sortis rapidement de ma cachette, sautais sur lui pour le lui arracher, cependant, mon estomac vide depuis des jours et l’attaque sauvage de mes maladies eurent raison de moi. Je tombais, raide, devant ces deux individus. C’est alors que le jeune homme vint près de moi, plongeant sans retenue afin de constater mon état, je plongeais mon regard dans le sien, espérant qu’il comprenne mes besoins. « File-moi ton manteau et tes shoes ». J’ignorais comment mais cet étrange garçon retira gentiment son manteau et ses chaussures. Pas de bol, il avait de petits pieds.
« Ah ah ! Bienvenue dans l’académie ». Cette voix tonitruante me fit sursauter, je bondis sur mes jambes alors que la voix continuait de s’exprimer, cependant, je ne sus en identifier l’origine. « Ça te prend souvent de déchausser les élèves ainsi ?! ». Des bruits de pas résonnèrent dans l’air. J’enfilais le manteau rapidement et voulus me saisir de mon katana mais il n’était plus là. Une silhouette émergea de l’ombre. Je fis face à un homme aux cheveux courts et argentés plaqués en arrière. Il avançait. Des rides et un sourire collés au visage, il s’arrêta face à moi. Je ne sus pourquoi mais je fus contraint de baisser les yeux. Ce que je vis alors m’horripila au plus haut point, il n’avait pas de tee-shirt malgré ce froid hivernal. « Mais t’es qui sale vieillard ? Tu l’auras pas ! Ce manteau, c’est le mien ! ». Un rictus prit possession de ses lèvres.
- Allons allons, il faut que tu apprennes à faire preuve de discernement, jeune homme. Tu es le bienvenu à l'Académie Asafumi. Déchausser quelqu'un est un crime passible de mort, alors, je ne dirais rien... à une seule condition…
- Académie ? Asafumi ?

Je me remémorais quelques jours auparavant. Je vis, sur mon lit, une jolie enveloppe bleu perse posée sur mon coussin, avec mon nom inscrit dessus. Je la déchirais pour lire le message, il s’agissait de cette même académie. Il y était inscrit « J’accepte de rejoindre Asafumi », j’avais froissé le papier avant de la balancer à travers la pièce de ma chambre et je m’en suis souvenu seulement lorsque j’étais poursuivi par la mafia.

- Quoi ? Tu veux te battre ? Le vieux !
- D’accord ! Dit-il en se mettant en position.

J’allais le frapper mais ce fut soudainement le trou noir. Je me réveillais en plein milieu de la nuit, dans un lit doux et chaud, propre comme un sous neuf, avec une dent en moins, une joue enflée ainsi qu’un œil au beurre noir d’apparence extérieure. Intérieurement, je m’auto-diagnostiquais les os maxillaires de mon visage fracturés. Je tentais de me redresser pour m’en aller mais j’entendis des pas. Une lumière vive manqua de me griller la rétine. Que s’était-il passé ? Et là, je me souvins en le revoyant. Le vieux ne portait toujours pas de tee-shirt.
Je tentais de me relever à toute vitesse mais je me sentais plus que faible. Il fallait que je le batte. « Restons tranquille, d’accord ? » Dit-il. « Discutons comme des gens civilisés. Tu dois avoir faim ! ». Il me fit signe de regarder à mes côtés où se trouvait un bureau supportant un plateau-repas. Je me jetais sur le pain chaud, l’avalant en manquant de m’étouffer et bus la soupe pour faire passer tout cela. Je remarquais des vêtements et des chaussures neufs posés sur une vieille commode en bois.

- Vous me voulez quoi ? J’ai déjà tout mangé, je vous préviens, si vous vous attendiez à ce que je paye, il fallait le mentionner avant !
- Mais non, je t’ai déjà dit que tu étais le bienvenu ! Dit-il d’une voix calme et d’un ton lent, détachant chaque mot.
- Comment ça ?

Il parla avec calme, m’offrant de la nourriture tout en m’expliquant qu’il savait pour mes pouvoirs et que je n’étais pas le seul à en avoir. Il me dit qu’ici, je pourrais apprendre à les maîtriser. J’acceptais l’offre à condition d’avoir toujours des repas chauds.


 

ANGELO






©Codage sur Natu~ sur Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas
 

Entrée par hasard... [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» blueprint en solo
» [Stuff][Pandawa Terre][80-100] PvM Solo et Multi
» Jeux solo et multijoueur
» [SOLO] Habitants jamais satisfaits des loisirs !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asafumi :: L'Académie :: Sous-sols de l'Académie :: Ancienne Académie :: RPs :: RP d'arrivée-